Les fournisseurs d’énergie pour les particuliers

Ecrit par: / Publié le : (mis à jour le 24 novembre 2017) / Pas de commentaire

Liste des fournisseurs d’énergie disponibles pour les particuliers

Faisons un peu d’Histoire : dans les années 30, la production d’électricité en France était assurée par deux cent entreprises privées, son transport par une bonne centaine, et sa distribution par plus d’un millier. Le prix de l’énergie variait fortement d’un prestataire et d’une région à l’autre. C’est ainsi que le 8 avril 1946, au lendemain de la seconde guerre mondiale, EDF a vu le jour afin de centraliser tous ces services à travers une société publique unique.

Aujourd’hui encore, la croyance populaire veut que EDF soit le seul fournisseur d’énergie en France. Un “contrat d’électricité” est souvent désigné comme un “contrat EDF”, preuve de l’amalgame profond entre l’entreprise et l’ensemble du secteur.

Depuis 2007, pourtant, tout le monde de l’énergie s’est ouvert à la concurrence. EDF, fournisseur historique depuis une soixantaine d’année, a vu apparaître face à lui des dizaines de nouveaux fournisseurs d’électricité et de gaz. Autant de fournisseurs d’énergie alternatifs proposant la même qualité de service (puisque l’électricité est distribuée non pas par les fournisseurs, mais par le gestionnaire de réseau public Enedis, anciennement ERDF) mais des tarifs différents.

Pour changer de fournisseur d’énergie et souscrire à un contrat, un seul numéro : le 09 72 50 77 40. Les conseillers Certificats Économies d’Énergie vous répondent du lundi au vendredi de 8h30 à 21h et le samedi de 9h à 19h.

Aujourd’hui, une véritable compétition animent ces différents fournisseurs d’énergie et de gaz. Chacun essaie de se présenter comme le meilleur fournisseur d’énergie verte, ou le fournisseur d’énergie le moins cher en France. Mais en vrai, quel fournisseur d’électricité choisir ? Y a-t-il un fournisseur d’électricité moins cher qu’EDF ? Quelles sont les différences de chacun ? C’est ce que nous allons étudier en détail dans notre liste des fournisseurs d’électricité.

Sachez que si vous voulez plus d’informations sur le sujet, vous pouvez consulter nos articles consacrés aux tarifs ou aux offres pour professionnels.

Qu’est-ce qu’un fournisseur d’énergie ?

Avant toute chose, il convient de s’accorder sur la définition d’un fournisseur d’électricité si on désire en comprendre le fonctionnement et savoir comment les comparer. Trop souvent, les notions de production, de transport et de distribution se mélangent aux yeux des néophytes. Il est important de poser de bonnes bases afin de connaître les paramètres qui dépendent du fournisseur d’électricité (EDF, Engie, Direct Energie, Planète OUI, Antargaz...) et ceux qui dépendent du gestionnaire de réseau (Enedis).

Les fournisseurs d’énergie

Le rôle d’un fournisseur d’énergie est de produire et de commercialiser de l’électricité, vendue à ses clients selon des tarifs qu’il fixe lui-même. La production et la commercialisation sont les secteurs qui ont été libéralisés avec l’ouverture à la concurrence de 2007. Aujourd’hui, ce sont principalement ces facteurs qui changent d’un fournisseur à l’autre. Certains se présentent en effet comme des fournisseurs d’énergie propre, privilégiant l’hydraulique, l’éolien ou le solaire, alors que d’autres proposent des tarifs plus avantageux, justement calqués sur les tarifs effectués par le fournisseur d’énergie EDF. Globalement, les tarifs des fournisseurs d’électricité varient peu entre eux, la plupart étant calqués sur les tarifs réglementés exercés par EDF, et décidés par les pouvoirs publics.

Le gestionnaire réseau

Les fournisseurs assurent la production et la vente de l’énergie, mais encore faut-il la distribuer. C’est le rôle du gestionnaire de réseau public. En France, ce gestionnaire se nomme Enedis. Enedis, anciennement ERDF, n’est pas un fournisseur d’énergie : son rôle n’est pas de vendre de l’électricité à des clients, mais d’assurer le bon acheminement de l’énergie de la centrale à votre logement, qu’importe le fournisseur chez qui vous avez souscrit. C’est d’ailleurs à Enedis qu’appartiennent vos compteurs électriques, et c’est cette société que vous devrez contacter en priorité en cas de panne de courant.

L’indépendance du gestionnaire de réseau par rapport aux fournisseurs d’électricité explique pourquoi, quel que soit le fournisseur que vous choisissez, l’électricité que vous recevez au final est exactement de la même qualité chez le fournisseur d’électricité EDF ou GDF (maintenant Engie), ou chez n’importe quel autre fournisseur alternatif.

Quelques fournisseurs d’énergie à destination des particuliers

Comme nous l’avons vu, EDF a perdu sa situation de monopole dans le secteur de l’électricité il y a déjà dix ans, et différents fournisseurs d’énergie se partagent maintenant le devant de la scène. Pourtant, il est difficile d’établir un comparateur des fournisseurs d’électricité qui soit vraiment pertinent, car chacun se destine à une spécialité. Certains proposent des offres spécialement pensées pour les professionnels, d’autres axent leur communication autour d’une électricité d’origine 100% renouvelable, et d’autres encore conçoivent des abonnements indexés sur les tarifs d’EDF de manière à être systématiquement moins chers.

De nombreux comparateurs des fournisseurs d’énergie en France existent en ligne, de manière à mettre au regard leurs spécificités. Attachons-nous plutôt à dresser une liste des fournisseurs d’énergie les plus intéressants du moment et détailler ce qui les différencie.

EDF

Impossible de ne pas commencer par le fournisseur historique. Même s’il n’est plus que l’un des nombreux fournisseurs d’énergie opérant en France, il a gardé la confiance de près de 90% des consommateurs.

En tant que fournisseur historique, EDF reste à ce jour le seul fournisseur d’électricité à devoir respecter les tarifs réglementés. Pour information, ces tarifs sont mis en place par l’Etat afin de s’assurer qu’au moins une offre soit disponible en-deçà d’un certain prix. Le tarif réglementé change régulièrement, indépendamment du bon vouloir d’EDF. Celui-ci continue de proposer les tarifs réglementés sous son offre Tarif Bleu. En parallèle, il met à disposition une offre de marché et plusieurs options tarifaires pour les clients qui désireraient effectuer des économies.

Tarif Bleu

Le Tarif Bleu est sans conteste l’offre phare d’EDF. Pour cause : il s’agit de l’abonnement au tarif réglementé, ce qui signifie que les prix sont décidés par les pouvoirs publics. Ils peuvent néanmoins bénéficier de plusieurs options tarifaires, permettant d’effectuer quelques économies si on sait comment s’y prendre. On y retrouve donc :

  • L’option Base : l’option la plus choisie par les consommateurs. Le prix du kWh y est lissé, de sorte qu’il soit toujours le même, quel que soit le jour ou l’heure de consommation. Cela permet aux abonnés de prévoir plus efficacement leur facture d’énergie dans le temps.
  • L’option Heures Creuses : ici, le prix de l’abonnement est plus cher. Le coût du kWh est également plus élevé qu’avec l’Option Base durant les Heures Pleines (16h par jour) mais il compense avec des prix plus accessibles durant les Heures Creuses (8h par jour). Cette option a le mérite d’essayer de lisser la consommation électrique dans le temps, en dissuadant les abonnés EDF d’utiliser leurs appareils électriques durant les heures de forte demande dans la région. Ainsi, les heures pleines/creuses en question varient selon les communes. En les respectant, il est donc possible d’effectuer pas mal d’économies à long terme.
  • L’Option Tempo EDF : selon le même principe que l’option Heures Creuses, dont le prix du kWh variait d’une heure à l’autre de manière à répartir la consommation électrique globale dans la journée, l’Option Tempo propose plusieurs tarifs selon les heures ET les jours de l’année. On retrouve donc 300 jours bleus (avec un prix du kWh particulièrement avantageux), 43 jours blancs (avec un prix du kWh moyennement élevé) et 22 jours rouges (avec un prix du kWh très élevé). Ceux-ci sont annoncés la veille, à 20h. Les jours rouges tombent généralement entre novembre et mars, la seule règle étant qu’il ne peut y avoir plus de cinq d’affilée.
  • L’Option EJP : techniquement, l’Option EJP n’est plus disponible à la vente. Néanmoins, elle est toujours exercée chez les personnes y ayant souscrit il y a quelques années. Il s’agit d’une option très similaire à l’option Tempo, avec 22 jours dans l’année où l’offre est beaucoup plus chère.

Tant que nous parlons du Tarif Bleu, nous devons mentionner le Tarif Première Nécessité. Il ne s’agit ni d’une option ni d’un tarif à part entière, mais d’une réduction qui s’effectue sur la facture annuelle EDF. Celle-ci se destine aux familles les plus démunies, dont le revenu fiscal annuel de référence est en-dessous de 2.175 euros.

L’Offre Renouvelable

Le vert est le nouveau noir. Par conséquent, la très grande majorité des fournisseurs d’énergie proposent une énergie d’origine 100% renouvelable, grâce à des centrales hydrauliques ou des champs éoliens. Depuis la COP21, EDF a aussi rejoint le mouvement et propose une offre Renouvelable. Concrètement, cela signifie que chaque kW consommé par un de ses clients dans le cadre de cet abonnement ne vient pas d’une centrale nucléaire, mais d’une source d’énergie verte (ce qui n’est pas le cas du Tarif Bleu). De plus, il s’agit ici d’une offre de marché, ce qui signifie que les prix sont fixés par EDF et ne suivent pas l’évolution des tarifs réglementés par l’Etat.

Engie

Quand on cherche un fournisseur d’énergie autre qu’EDF, on arrive forcément sur les offres d’Engie. Fournisseur historique de gaz, Engie, anciennement GDF, est fournisseur d’électricité depuis les débuts de l’ouverture à la concurrence. Il est situé juste derrière EDF en termes de nombre de clients, même si ce dernier reste très largement majoritaire. Néanmoins, Engie connaît une telle croissance pour ses offres d’électricité qu’on ne peut envisager de souscrire un contrat d’énergie sans examiner les siennes. On en compte trois :

  • Happ-e Electricité : en tant que fournisseur historique de gaz, Engie n’est soumis aux tarifs réglementés que pour le gaz. Néanmoins, le fournisseur a décidé de proposer sa propre offre indexée sur les tarifs réglementés d’EDF. C’est le principe de l’offre Happ-e, l’une des offres 100% online les plus populaires. Le service client est entièrement géré sur Internet, et l’abonnement ne comprend aucun engagement. Le prix du kWh, lui, est 8% moins cher que le tarif réglementé (tarif bleu) d’EDF.
  • Elec Fixe : offre d’électricité à prix fixe, pendant un ou deux ans.
  • Elec Ajust : offre d’électricité à prix fixe, pendant un ou deux ans. La particularité de cet abonnement est qu’il promet une électricité d’origine renouvelable.
  • Elec Weekend : plus récente, l’offre Elec Weekend est une offre modulable, disponible pour les détenteurs du compteur Linky. Linky est le nouveau compteur connecté distribué par Enedis, afin d’automatiser le relevé de votre consommation à distance.

Direct Energie

De tous les fournisseurs alternatifs d’énergie, Direct Energie est sans doute le plus populaire. Créé en 2003, cette société basée à Paris commence même à faire de l’ombre à EDF. Ses atouts : trois offres d’électricité, toutes indexées sur le tarif réglementé du fournisseur historique. Chacune d’entre elles propose ses propres avantages, mais toutes disposent d’une réduction par rapport aux prix du tarif bleu, ce qui en fait quelques uns des offres les moins chères du marché pour le moment.

  • Offre classique : l’offre phare de Direct Energie. Elle est disponible pour 5% de moins que le tarif réglementé d’EDF, et comprend un rendez-vous énergie avec un expert tous les ans.
  • Offre verte : avec l’offre verte, vous êtes certain de consommer de l’électricité 100% renouvelable, d’origine éolienne ou solaire. De plus, elle est disponible pour 2% de moins que les tarifs réglementés du fournisseur historique.
  • Offre Online : l’offre Online est simplement l’une des moins chères du marché. Avec une réduction de 10% par rapport aux tarif réglementé, elle propose de piloter votre contrat entièrement par Internet, appli mobile et chat.

Lampiris

Lampiris est un fournisseur d’énergie basée à Liège, en Belgique. Ce nom est encore peu réputé auprès des particuliers français, pourtant il s’agit de l’un des plus importants fournisseurs d’énergie en Belgique, avec plus de 850 000 abonnés (contre seulement 200 000 dans l’Hexagone). Pour cause, Lampiris s’est spécialisé dans l’électricité 100% verte, à des tarifs légèrement moins chers que ceux d’EDF.

ENI

Ente Nazionale Idrocarburi, plus communément appelé ENI, est un nom bien connu dans le secteur des fournisseurs de gaz à destination des professionnels et des particuliers. On connaît moins le fournisseur d’électricité ENI, et pour une bonne raison : à ce jour, ENI ne s’est toujours pas lancé sur le marché de l’électricité. Pourquoi en parler dans cet article ? Simplement parce que l’arrivée d’ENI en fournisseur d’énergie est déjà prévu. La société n’attend que la baisse du prix de gros du MWh avant de proposer ses services en France.

Du coup, il est difficile de vraiment s’exprimer sur ses tarifs. Néanmoins, nous disposons déjà de quelques détails sur ses offres.

  • ENI Start : il s’agit d’une offre à prix fixe entièrement online. La gestion du contrat et des factures d’énergie s’effectue uniquement en ligne, sur un espace client dédié. Le coût de l’électricité est fixé pour un an au minimum.
  • ENI Go Flex : l’offre Go Flex est l’offre renouvelable d’ENI. Elle se base sur une énergie propre (hydraulique, éolienne ou solaire) garantie par des certificats verts. De plus, ses prix sont indexés sur les tarifs réglementés et elle propose une réduction de 40% sur le coût de l’énergie (redevance fixe et prix par kWh).
  • ENI Plus : ici, le prix est fixe pendant trois ans au minimum. Il s’agit d’une offre pratique pour prévoir son budget à long terme. Au terme des trois ans, le contrat est tacitement reconduit ou peut être annulé par le client.

FAQ

Quel fournisseur d’énergie choisir ?

“Quel est le meilleur fournisseur d’électricité de France ?” Il s’agit d’une question que l’on se pose tous lorsqu’on doit déménager et/ou souscrire à un nouveau contrat d’électricité. Il existe déjà une pléthore de comparatifs des fournisseurs d’électricité de France sur Internet, et il ne faut pas hésiter à en tester plusieurs. Concrètement, il n’existe pas un fournisseur meilleur qu’un autre : chacun propose une électricité soit plus verte, soit moins chère, soit plus modulable. Il est donc important de comparer les différentes offres afin de déterminer laquelle correspond le mieux à vos propres besoins.

Pourquoi changer de fournisseur d’énergie ?

Depuis l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie en 2007, de nombreux fournisseurs alternatifs sont apparus pour concurrencer EDF. Chacun d’eux propose sa propre vision de l’énergie, avec des offres soit plus vertes, soit systématiquement moins chère que celles d’EDF. Ainsi, selon le fournisseur que vous choisissez, vous pouvez bénéficier d’une énergie plus propre et moins chères pour la même quantité d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*