Comment faire une simulation avec EDF ?

Ecrit par: / Publié le : (mis à jour le 12 juillet 2017) / Pas de commentaire

Vos factures d’électricité et de gaz EDF ne représentent pas votre consommation réelle. Elles sont basée sur l’estimation de votre consommation par le fournisseur et il peut paraître intéressant de savoir estimer sa propre consommation. Notamment si vous comptez déménager.

Vous pouvez vous lancer dans des formules et des calculs compliqués pour estimer votre facture EDF sur Excel, mais il y a plus simple. De nombreux outils existent pour faire une estimation de sa consommation d’eau, c’est la même chose avec l’électricité et le gaz. Avec quelques calculs simples, vous pouvez effectuer une simulation de votre consommation d’énergie et obtenir ainsi une meilleure visibilité sur vos prochaines factures.

Le calcul de la consommation électrique est basé sur le prix du kWh EDF (pour une simulation avec Engie ou Direct Energie, on prendra le prix du kWh respectif de ces fournisseurs). Il faut également prendre en compte la puissance de votre compteur (électrique ou de gaz si vous êtes titulaire d’un contrat de gaz naturel).

Vous souhaitez réduire rapidement vos factures d’énergie ? Comparez les prix en appelant les conseillers Certificats Économies d’Énergie au 09 72 50 77 40. Toutes vos démarches de souscription gratuitement, du lundi au vendredi de 8h30 à 21h et le samedi de 9h à 19h.

Pour tout comprendre sur comment fonctionnent les estimations d’EDF, vous faire votre propre avis et réaliser vos propres simulations, c’est par ici.

Comment faire une simulation avec EDF ?

La technique consiste à estimer la consommation de différents postes d’énergie et de les additionner. Cette méthode « par empilement » vous permet d’avoir une idée plus ou moins précise de votre consommation globale. Cette technique est également utilisée par EDF ou Engie qui, lors de votre souscription, vous poseront de multiples questions afin de déterminer par la suite quelle somme vous sera facturée.

Si vous souhaitez avoir une idée approximative de votre consommation et effectuer une simulation par vos propres moyens il est possible d’utiliser des données de consommation moyenne. Mais il s’agit d’une estimation et non d’une valeur réelle. Par exemple, un  réfrigérateur consomme en moyenne 250 kWh par an. Mais il faut tenir compte des performances énergétiques de l’appareil et des conditions d’utilisation (entretien régulier, dégivrage, etc).

Plusieurs critères sont à prendre en compte afin de réaliser une estimation de votre consommation de gaz et/ou d’électricité :

  • la superficie de votre logement (studio, appartement ou maison)
  • le nombre de résidents
  • les horaires de présence : soirs et weekends ou tout au long de la journée
  • les pièces ayant besoin d’électricité
  • le nombre de pièces ayant besoin de chauffage
  • le type d’énergie utilisé pour chauffer le logement
  • le type d’énergie utilisé pour la production d’eau chaude
  • les appareils utilisés pour cuisiner

En fonction du type et de nombre d’appareils que vous possédez, et de la fréquence d’utilisation, vous pouvez déjà vous faire une idée de la consommation en kWh annuelle de votre logement avec les tableaux suivants :

Dans la cuisine 

Type d’appareil Puissance Durée d’utilisation Consommation / an
Frigo Combi A+ 150 à 200 W 365 jours – en continu 201kWh
Frigo Combi C 200 à 350 W 365 jours – en continu 500 kWh
Lave-vaisselle 1200 W 48 semaines – 5x par semaine 288 kWh
Cafetière 500 à 1000 W 335 jours – 10 min./jour 42 kWh
Hotte 70 à 150 W 335 jours – 40 min./jour 25 kWh
Four à micros-ondes 1000 à 1500 W 48 semaines – 1,5h/semaine 90 kWh
Four électrique classique 2000 à 2500 W 48 semaines – 1,5h/semaine 162 kWh

Dans la salle de bain

Type d’appareil Puissance Durée d’utilisation Consommation / an
Rasoir électrique 8 à 12 W 335 jours – 5 min. par jour 0,3 kWh
Chauffage d’appoint 1000 à 2000 W 240 jours – 30 min. par jour 180 kWh
Sèche-cheveux 300 à 600 W 48 semaines – 30 min. par jour 11 kWh

Dans le salon

Type d’appareil Puissance Durée d’utilisation Consommation / an
TV LCD en service 90 à 250 W 335 jours – 4h par jour 241 kWh
TV LCD en veille 3 W 365 jours – en continu 22 kWh
Ancienne TV Plasma en service 261 à 344 W 335 jours – 4h par jour 402 kWh
Ancienne TV Plasma en veille 3 W 365 jours – en continu 22 kWh
TV LED en service 20 à 60 W 335 jours – 4h par jour 54 kWh
TV LED en veille 0.3 W 365 jours – en continu 2,2 kWh
Eclairage économique 12 W 335 jours – 5h par jour 20 kWh
Console de jeux 20 à 180 W 5 à 6x par semaine – 1h20min
= 387 h par an
7,75 à 69,5 kWh
Décodeur TVD/ADSL 365 jours – en continu 277 kWh + 112 kWh
= 389 kWh
Lampe halogène sur pied 300 W 335 jours – 5h par jour 503 kWh

Pour le ménage

Type d’appareil Puissance Durée d’utilisation Consommation / an
Séchoir C 2500 à 3000 W 32 semaines – 2x par semaine 192 kWh
Lave-linge A+++ 2500 à 3000 W 48 semaines – 4x par semaine (0,9 kWh/cyclus) 173 kWh
Lave-linge B 2500 à 3000 W 48 semaines – 4x par semaine (1,35 kWh/cyclus) 259 kWh
Fer à repasser 750 à 1100 W 48 semaines – 5h par semaine 260 kWh
Aspirateur 650 à 800 W 48 semaines – 2h par semaine 70 kWh

Pour le bureau

Type d’appareil Puissance Durée d’utilisation Consommation / an
Ordinateur à écran plat en service 70 à 80 W 240 jours – 4h par jour 72 kWh
Ordinateur à écran plat en veille 3 W 365 jours – en continu 25 kWh
Lampe à ampoule économique 15 à 25 W 365 jours – 5h par jour 34 kWh
Chargeur de GSM 5 W 365 jours – 1h par jour 1,85 kWh

Dans la salle de bain

Type d’appareil Puissance Durée d’utilisation Consommation / an
Rasoir électrique 8 à 12 W 335 jours – 5 min. par jour 0,3 kWh
Chauffage d’appoint 1000 à 2000 W 240 jours – 30 min. par jour 180 kWh
Sèche-cheveux 300 à 600 W 48 semaines – 5 min. par jour 11 kWh

NB : il s’agit d’une moyenne approximative. Tout dépend de la qualité et de la vétusté de ces appareils.

Pour une simulation en ligne

EDF propose aux consommateurs d’estimer leur consommation à l’aide d’un outil en ligne : le Simulateur Étiquette Énergie. Cet outil est une adaptation de la méthode de calcul 3CL-DPE 2013, développée par l’ADEME. En renseignant plusieurs informations, EDF peut vous aider au calcul de la consommation d’électricité et de gaz puis vous indiquer quelle est l’étiquette énergétique de votre logement.

Rendez-vous sur le site d’EDF et dans la rubrique « Etre bien chez moi » => « Réussir mes travaux de rénovation et de construction » => « Simulateurs ». Suivez les différentes étapes en renseignant les informations demandées : type de logement, superficie, date de construction, travaux de rénovation réalisés, type d’énergie utilisée… Vous pourrez ainsi également avoir une estimation d’EDF pour votre nouveau logement.

EDF vous présentera votre consommation sur deux niveaux : la consommation d’énergie en kWhep/m²/an et le niveau moyen d’émissions de CO2 en (kgeqCO2/m²/an). 

A la fin du processus, EDF vous proposera des conseils afin d’optimiser votre installation et de faire des économies d’énergie.

Comment faire une simulation de sa facture de gaz ?

Pour faire une simulation de votre consommation de gaz naturel, il faut prendre les différentes parties qui composent et les à additionner pour arriver au montant total à payer :

  • l’abonnement gaz, c’est-à-dire la partie fixe de la facture de gaz, est calculé en fonction de votre tranche de consommation. Il existe communément 3 tranches de consommation pour les particuliers :
    • Conso 1 : pour les consommations inférieures à 1 000 kWh/an ;
    • Conso 2 : pour les consommations comprises entre 1 000 et 6 000 kWh/an ;
    • Conso 3 : pour les consommations supérieures à 6 000 kWh/an.

Chez les particuliers, les consommations de gaz, qui se calculent en multipliant les kWh de gaz consommés par le prix du kWh de gaz chez le fournisseur en question, ainsi que les taxes : TVA, contribution tarifaire d’acheminement (CTA), CSPG, CTSSG et TICGN.

Chez EDF, on dénombre deux offres de gaz naturel : l’offre Avantage Gaz et Avantage Gaz Durable (compensée carbone). Les prix du kWh de gaz avec ces offres sont légèrement plus élevés que ceux des tarifs réglementés Engie.

Grille tarifaire de l’offre Avantage Gaz

Tarifs Conso 1
0-6000 kWh
Conso 2
6001-11000 kWh
Conso 3
11001-30000 kWh
Abonnement annuel TTC 119.40 € / an 234.72 € / an 245.16 € / an
Prix du kWh TTC
Zone 1 0.07460 0.05350 0.05250
Zone 2 0.07520 0.05490 0.05410
Zone 3 0.07510 0.05480 0.05390
Zone 4 0.07580 0.05690 0.05570
Zone 5 0.07710 0.05940 0.05850
Zone 6 0.07880 0.05360 0.06270

Grille tarifaire de l’offre Avantage Gaz Durable

Tarifs Conso 1
0-6000 kWh
Conso 2
6001-11000 kWh
Conso 3
11001-30000 kWh
Abonnement mensuel TTC 9,95 € / mois 19,56  € / mois  20,43 € / mois
Prix du kWh TTC
Zone 1 0,07630 €  0,05520 €  0,05420 €
Zone 2 0,07690 €  0,05660 €  0,05580 €
Zone 3 0,07680 €  0,05650 €  0,05550 €
Zone 4 0,07750 €  0,05850 €  0,05730 €
Zone 5 0,07880 €  0,06110 €  0,06020 €
Zone 6 0,08050 €  0,06530 €  0,06440 €

Pour calculer sa consommation, il faut d’abord connaître sa zone tarifaire de gaz. La plupart des fournisseurs se réfèrent à celles de l’ex-fournisseur historique Engie (anciennement GDF-Suez). Ce n’est pas le cas d’EDF qui a défini ses propres zones tarifaires pour le gaz naturel. Ce qui, pour de nombreux clients EDF, représentent un décalage et une complication pour le calcul de leur consommation par rapport aux autres consommateurs de gaz naturel.

Votre zone tarifaire est indiquée sur votre facture de gaz. Si vous n’avez pas vos factures à portée de main, vous pouvez connaître votre zone en entrant « zone tarifaire gaz » suivi de votre code postal dans un moteur de recherche.

Comment EDF calcule ses estimations ?

EDF procède au même type de calcul afin d’estimer les futures consommations de ses clients, en ayant toutefois davantage de données à exploiter :

  • La consommation du logement de l’année précédente – et ce même si vous n’en étiez pas l’occupant. Cela permet d’effectuer une comparaison.
  • La consommation réelle du logement (en kWh), en analysant la consommation du logement sur une durée minimale d’un mois. Selon le mois de l’année, cette valeur peut varier (la consommation en chauffage d’un logement n’est pas la même en été qu’en hiver).
  • Quand vous souscrivez à un contrat par téléphone, le conseiller EDF vous pose également un ensemble de questions sur votre mode de vie et votre profil de consommateur afin d’établir une estimation approximative de consommation de gaz et d’électricité.

La simulation : les compteurs Linky et Gazpar

L’estimation et la facture de régularisation, deux opérations basées sur la simulation de la consommation, pourraient bien être amenées à changer de façon drastique, avec l’arrivée dans les foyers des compteurs Linky et Gazpar.

Le compteur Linky est un compteur intelligent car communicant (il utilise une technologie appelée CPL ‘Courants porteurs en ligne’). Un compteur Linky peut recevoir des ordres et envoyer des données au fournisseur sans intervention physique d’un technicien.

Gazpar est le compteur de gaz naturel (gaz de ville) communicant, installé par le gestionnaire de réseau gaz en France GRDF (ayant le contrôle de 95% du réseau français de gaz). Selon le même principe que le compteur Linky, il peut envoyer les index de consommation au fournisseur à distance. Avec ces compteurs, la consommation sera estimée de façon beaucoup exacte.

Il sera possible de suivre la consommation réelle sur un site internet sécurisé, en détails et avec plus de précisions, avec une possibilité de mieux maîtriser la consommation quotidienne de l’énergie.
La facturation par le fournisseur sera plus précise, étant donné qu’il disposera de relevés mensuels (au lieu de semestriels)

Foire aux questions

Comment faire une simulation pour un local commercial ?

Pour les professionnels, industriels, et entreprises du secteur tertiaires, EDF a mis en place un outil d’auto-évaluation énergétique, accessible depuis l’espace client, qui permet d’analyser ses consommations d’énergie (électricité, gaz, fioul…), de comparer sa performance énergétique à la moyenne de son secteur d’activité et enfin d’identifier les actions à mener pour réduire votre facture d’énergie.

Comment faire une simulation pour une maison neuve ?

La simulation de la consommation d’énergie pour les logements neufs est approximative. Il est difficile d’évaluer les dépenses énergétiques d’un logement non habité, car elles dépendent en grande partie des habitudes de consommation des résidents. À partir du type d’énergie utilisée (gaz, électricité), de la surface du logement, de la qualité de l’isolation, on peut estimer la quantité d’énergie consommée en moyenne. Tout dépendra ensuite de la classe de consommation de votre électroménager et des habitudes de consommation du logement.

Comment faire une simulation avec Direct Energie ?

Le fournisseur alternatif Direct Energie propose à ses abonnés de calculer les économies réalisées avec le simulateur de consommation. Il s’agit d’un outil semblable à celui d’EDF, destiné aux futurs clients Direct Energie qui peuvent ainsi estimer les économies qu’ils feraient en passant chez Direct Energie. Pour les clients actuels qui déménagement, Direct Energie leur propose une simulation de la consommation de leur futur logement.

Comment faire une estimation avec l’option Tempo ?

L’estimation de la consommation avec l’option Tempo d’EDF est difficile en raison du nombre important de plages horaires (6) et de l’impossibilité de prévoir à l’avance la couleur des jours.

Comment faire une estimation de sa consommation d’eau ?

La plupart des entreprises spécialisées dans la gestion et le traitement des cycles de l’eau potable (Saur, Véolia) proposent aux consommateurs des outils de simulation en ligne. À partir de leurs habitudes et des fréquences d’utilisation et de consommation d’eau potable (nombre de douches, de lessives, de cycles de lave-vaisselles, etc par semaine), le gestionnaire réalise une estimation de la consommation en litres et en m3.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*