Cette page référence d'abord les fournisseurs partenaires de papernest puis autres fournisseurs pertinents. Classement : dans l'ordre décroissant du nombre du clients à l'échelle nationale. En savoir plus sur notre méthodologie : ici.

Engie gaz

En 2007, l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence a permis à de nombreux fournisseurs d’énergie d’apparaître (alors qu’autrefois il n’existait qu’EDF pour l’électricité et GDF pour le gaz). Aujourd’hui, GDF a un nouveau nom : Engie ; et continue de proposer des abonnements de fourniture de gaz mais aussi d’électricité. Pour vous aider à choisir le contrat Engie gaz qui correspond le mieux à vos besoins en énergie, voici un descriptif des offres gaz proposées par Engie et les spécificités de ce fournisseur historique.

Vous déménagez dans un nouveau logement ou souhaitez changer de fournisseur d’énergie ?
Les conseillers de Certificat Economie d’Energie peuvent réaliser votre contrat en moins de 10 minutes au 09 77 40 08 06
(Appel non surtaxé – Lundi au Samedi de 8h à 21h)

 

Engie gaz : les offres au tarif réglementé

Actuellement, il n’y a que le fournisseur de gaz Engie qui propose des abonnements dont les prix sont fixés en fonction des tarifs réglementés du gaz.

Pour quelle raison ?

https://youtu.be/TzdJe5MRaA4?t=20s

Définition : les tarifs réglementés du gaz

En 2008, Suez et GDF avaient fusionné ensemble pour devenir GDF Suez, avant de changer de nom en 2015 pour devenir finalement Engie.

Avant l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, il n’existait que des offres disponibles aux tarifs réglementés instaurés et régulés par les pouvoirs publics.

C’est seulement après cette date que de nouveaux fournisseurs d’énergie sont apparus, ainsi que de nouveaux tarifs appelés les “tarifs indexés” ou “offres de marché”.

Cependant, les pouvoirs publics ont demandé aux fournisseurs historiques EDF et Engie de continuer à proposer des abonnements aux tarifs réglementés, puisque beaucoup de personnes souhaitaient encore continuer de payer leur contrat d’énergie en pratiquant ces tarifs.

Cela n’a pas empêché Engie de créer malgré tout conjointement des offres de marché qui elles pratiquent des tarifs indexés.

Depuis leur création, les tarifs réglementés de vente (ou TRV) du gaz et de l’électricité ne sont pas fixés par les fournisseurs d’énergie (contrairement aux tarifs indexés ou offres de marché) mais par l’Etat sur avis de la CRE, c’est-à-dire la Commission de Régulation de l’Énergie qui les révise régulièrement.

Engie gaz : offres particuliers au tarif réglementé

Important

Le tarif réglementé pour particuliers ne peut plus être souscrit depuis le 20 novembre 2019. Les abonnés conservent leur tarif jusqu’au 30 juin 2023 mais ne peuvent plus y revenir s’ils changent pour une offre de marché.

Fin 2016, on notait que les tarifs réglementés du gaz avaient en moyenne subi une hausse de 1,6% (qui varie légèrement en fonction de l’abonnement, l’option choisie ainsi que de la puissance souscrite).

Le tarif de l’abonnement à l’année pour le gaz Engie dépend aussi de votre consommation.

Évolution des tarifs réglementés du gaz au 1er mai 2017 pour les prix gaz Engie 2017 :

  • Pour des plaques de cuisson au gaz : 80 € par an environ
  • Pour l’eau chaude et le chauffage au gaz : 238 € par an environ

Le prix du gaz Engie au kWh en 2017 varie quant à lui également en fonction du type d’utilisation que vous en faites et de la quantité consommée, ainsi que de la zone géographique tarifaire dont dépend votre logement, allant de 4,76 € par kilowattheure en zone 1 (qui est la zone la moins chère) à 8,70 € par kilowattheure consommé en zone 6 (qui est la zone la plus chère).

Pour savoir de quelle zone de tarification du gaz dépend votre commune, vous pouvez consulter la page dédiée du site d’Engie.

À noter : la quantité de gaz de ville mesurée par votre compteur se fait en mètres cubes (m3) mais cette quantité apparaît toujours en kWh sur votre facture de consommation.

Engie gaz : offres pour les professionnels au tarif réglementé

Depuis le 1er janvier 2016, les entreprises dont la consommation en gaz est supérieure à 30 MWh par année n’ont plus la possibilité de souscrire un abonnement au gaz au tarif réglementé. Cela fait suite à la disparition progressive des tarifs réglementés de vente du gaz pour les professionnels.

Fin 2016, les tarifs de l’abonnement au gaz pour les entreprises se situait selon la quantité d’énergie nécessaire entre 69 € et 193 € par année. Le prix du gaz au kWh se situait quant à lui entre 3,50 € par kWh pour les plus fortes consommations en gaz et 6,80 € par kWh pour les plus faibles consommations.

Pourquoi les tarifs réglementés du gaz pour les professionnels ont-ils été supprimés ?

Cette mesure prise par les pouvoirs publics résulte en réalité d’une volonté de poursuivre l’ouverture du marché du gaz à la concurrence, et notamment à se conformer aux lois établies par l’Union européenne en matière d’énergie et de commerce. De ce fait, les tarifs réglementés de vente du gaz autrefois proposés par les fournisseurs historiques (Engie, anciennement appelé GDF Suez ainsi que les Entreprises Locales de Distribution d’énergie) ont été progressivement retirés du marché depuis 2014. Les consommateurs particuliers ayant souscrit un abonnement gaz au tarif réglementé ne sont pas concernés par ce changement.

Engie gaz : les prix fixes des offres de marché

En parallèle avec les tarifs réglementés proposés, Engie a également créé des offres de marché pour le gaz naturel. Un bon nombre de ces abonnements proposent des prix fixes qui ont l’avantage de proposer aux consommateurs des tarifs qui restent les mêmes en dépit des évolutions que peuvent connaître les tarifs réglementés du gaz.

Les offres gaz d’Engie à prix fixes pour les particuliers

Il existe deux offres à prix fixes d’Engie pour les clients particuliers :

  • L’offre Gaz Fixe
  • L’offre Confort Connecté

Engie propose à ses clients particuliers un abonnement au gaz naturel à prix fixes appelée “Offre Gaz Fixe d’Engie”. Sa particularité est qu’il permet au consommateur ayant souscrit cette offre de bénéficier de tarifs fixes pour une durée d’1 an, 2 ans, 3 ans ou 4 ans maximum.

L’offre “Confort Connecté d’Engie” est aussi proposée à prix fixes, mais pour une durée n’excédant pas 2 ans ou 3 ans. Mis à part cette différence, ces deux abonnements gaz sont similaires ; à l’exception près que l’offre Confort Connecté d’Engie permet de contrôler son chauffage à distance en équipant votre logement d’un thermostat connecté Netatmo.

Que vous choisissiez de souscrire un contrat gaz à prix fixes chez Engie pour une durée d’un an, deux ans, trois ans ou quatre ans, le montant de l’abonnement à l’année reste le même – c’est-à-dire 109,88 € par année pour une consommation de gaz annuelle ne dépassant pas 6 MWh ; et 237,87 € par année si la quantité de gaz consommée à l’année dépasse 6 MWh.

En revanche, si le prix de l’abonnement reste le même à l’année quelle que soit votre lieu de résidence, le prix du kWh varie en fonction de la zone de tarification du gaz dans laquelle vous vous trouvez, mais aussi de la durée de souscription de votre abonnement (allant de 1 à 4 ans) et de la quantité de gaz naturel consommée.

  • Si vous consommez moins de 6 MWh par an, le kWh vous sera facturé plus cher à l’unité : de 0,0601 € par kWh à 0,637 € par kWh consommé.
  • Si vous consommez plus de 6 MWh par an, le kWh à l’unité vous reviendra moins cher : de 0,0434 € par kWh à 0,0624 € par kWh consommé.

Avant de souscrire un abonnement gaz Engie, pensez à vérifier ces paramètres et notamment à connaître votre zone de tarification pour être sûr de souscrire l’offre la plus avantageuse pour vous !

Engie : numéro de téléphone, où trouver la page Engie mon compte client : les réponses sur la page Engie contact.

Les offres gaz d’Engie à prix fixes pour les entreprises

Engie propose aussi des offres à prix fixes pour les professionnels :

  • Une offre gaz naturel pour une durée de 1 an, 2 ans ou 3 ans
  • Une offre gaz naturel qui limite l’impact sur l’environnement en compensant les émissions de CO2 de la consommation de gaz, pour une durée de 1 ou 2 ans

Les prix des abonnements proposés par Engie aux clients professionnels dépendent de la zone tarifaire dans laquelle se situent vos locaux professionnels, de la quantité d’énergie que vous consommez et de la durée de contrat choisie.
Quoi qu’il en soit, vous avez toujours la possibilité de faire une simulation pour estimer le montant de votre facture de gaz naturel à l’année en vous rendant sur le site officiel d’Engie.

À noter : Engie met à la disposition de ses clients une application mobile qui permet de consulter votre suivi personnel de consommation Engie gaz et électricité. Ces données vous permettent aussi d’identifier les appareils sur lesquels vous pourriez faire des économies d’énergie. En accédant à l’espace Engie gaz : mon compte, vous avez aussi la possibilité depuis cette application mobile de souscrire un nouvel abonnement dans le cas d’un déménagement par exemple.

L’offre gaz d’Engie à prix indexés (non fixes) pour les entreprises

Contrairement aux abonnements à prix fixes, un abonnement à prix indexés signifie que ces derniers varient en fonction de l’évolution des tarifs réglementés du gaz, et ce qu’ils évoluent à la hausse ou à la baisse.

Le Contrat Origin’Gaz d’Engie est une offre dont les prix sont indexés sur les tarifs réglementés. Comme pour les autres abonnements proposés par Engie, vous avez la possibilité de le souscrire pour une ou plusieurs années et d’estimer le montant de votre facture annuelle sur le site d’Engie en renseignant votre zone de tarification, la période de souscription de votre contrat et la consommation d’énergie nécessaire.

Le tarif Gaz Ajust d’Engie : une offre de compromis pour les particuliers

Cette offre d’Engie est un peu particulière : elle donne la possibilité aux clients particuliers de souscrire un abonnement qui, comme pour les abonnements à prix fixes, voit ses tarifs “gelés” pour une durée allant de 3 ou 4 ans ; SAUF si les tarifs réglementés du gaz naturel viennent à diminuer. Dans ce cas, le prix de l’abonnement Gaz Ajust d’Engie pourra être revu à la baisse, mais jamais à la hausse, et ce même si les tarifs réglementés en viennent à l’inverse à augmenter.

Mise à part cette particularité, le montant de l’abonnement à l’année reste le même que pour les abonnements à prix fixes :

  • 109,88 € pour une quantité de gaz consommée inférieure à 6 MWh par an ;
  • 237,87 € pour une consommation de gaz supérieure à 6 MWh par an.

Les prix du kWh de gaz restent également les mêmes :

  • 0,0639 € par kWh consommé pour les petites consommations (<6MWh)
  • de 0,475 € à 0,624 € par kWh consommé pour les consommations plus importantes (>6MWh).

Pour comparer au mieux et le plus objectivement possible les différentes offres et tarifs proposés par les fournisseurs d’énergie, consultez le site du Médiateur de l’Énergie, acteur indépendant qui met à votre disposition des outils de calcul pour les contrats de gaz naturel et d’électricité selon votre situation et vos besoins en énergie.

Les classes de consommation d’Engie pour le gaz

Pour connaître le prix de l’abonnement au gaz naturel chez Engie, il faut savoir que celui-ci dépend aussi de la classe de consommation à laquelle vous appartenez.

Qu’est-ce qu’une classe de consommation Engie ?

La classe de consommation correspond à la catégorie dans laquelle se situe un consommateur en fonction du type d’utilisation que vous faites du gaz naturel dans votre logement :

  • Cuisson
  • Chauffage
  • Eau chaude sanitaire
  • Deux d’entre eux ou les trois à la fois

Les différentes classes de consommation par Engie :

  • La classe Base : ce sont les plus petits utilisateurs de gaz qui sont classés dans cette catégorie, à savoir ceux qui consomment à l’année une quantité de gaz naturel ne dépassant pas 1000 kWh (souvent, il s’agit des consommateurs qui n’utilisent le gaz que pour la cuisine, donc les plaques de cuisson).
  • La classe B0 : cette classe de consommation concerne ceux dont la quantité de gaz naturel consommée à l’année est comprise entre 1001 et 6000 kWh (c’est-à-dire surtout ceux qui utilisent du gaz naturel pour l’eau chaude sanitaire et leur gazinière éventuellement).
  • La classe B1 : cette catégorie regroupe les consommateurs qui chauffent leur logement au gaz naturel, en même temps qu’ils l’utilisent pour leur système de cuisson et/ou d’eau chaude (quantité de gaz consommée comprise entre 6001 et 30 000 kWh par an).
  • La classe B2I : cette dernière classe de consommation est celle qui concerne les plus gros consommateurs de gaz, qui s’applique aux logements ou locaux d’une surface de plus d’au moins 200 m² dont les besoins en énergie sont compris entre 30 001 et 300 000 kWh de gaz consommé à l’année (dont la consommation comprend la cuisson, l’eau chaude et le chauffage ou seulement un ou deux d’entre eux).

Prix de l’abonnement à l’année selon votre classe de consommation

Classe Engie Prix de l’abonnement à l’année
Classe Base : de 0 à 1000 kWh/an 80,89 €
Classe B0 : de 1001 à 6000 kWh/an 95,45 €
Classe B1 : de 6001 à 30 000 kWh/an 237,87 €
Classe B2i : de 30 001 à 300 000 kWh/an 237,87 €


Important !
Il ne faut pas faire de confusion entre votre catégorie de consommation et la zone tarifaire dont vous dépendez : la classe de consommation permet de définir la quantité de gaz naturel dont vous avez besoin à l’année ; et la zone de tarification définit le prix du kWh en fonction de la proximité de votre logement avec le réseau de distribution du gaz naturel existant (plus vous en êtes proche, moins le gaz est cher).

Engie (gaz de France) et le calcul des tarifs réglementés du gaz

On aurait pu penser qu’avec l’ouverture du marché du gaz à la concurrence et l’apparition des tarifs indexés ainsi que de nombreux fournisseurs alternatifs, les souscriptions à des offres aux tarifs réglementés se feraient de plus en plus rares. Cela n’a cependant pas vraiment été le cas car encore en 2016, plus de la moitié des foyers français consommateurs de gaz naturel étaient détenteurs d’un abonnement au tarif réglementé chez Engie (anciennement GDF Suez).

On peut supposer que cet attachement au fournisseur historique résulte en réalité d’une méconnaissance des offres des fournisseurs alternatifs : en effet, si le prix de l’abonnement à l’année diffère peu de l’un à l’autre, il existe en revanche une réelle différence concernant le prix du kWh, plus avantageux chez des fournisseurs de gaz tels que Direct Energie, Eni ou encore Total Spring (ex-Lampiris).

Qui décide du montant des tarifs réglementés ?

L’évolution des tarifs réglementés fait l’objet d’un accord entre les pouvoirs publics et les fournisseurs d’énergie historiques (Engie pour le gaz et EDF pour l’électricité). Les TRV doivent permettre de couvrir la totalité des dépenses engagées par Engie pour la fourniture en énergie.

Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte dans la formule permettant de calculer le juste montant des tarifs réglementés. Cette formule est appliquée par un organisme indépendant, la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie). Elle inclut notamment les frais liés à l’approvisionnement des fournisseurs historiques en énergie, mais aussi d’autres dépenses telles que les taxes ou la maintenance du réseau de distribution d’énergie (géré par GRDF pour le gaz et Enedis – ex ERDF – pour l’électricité).

Chaque année, les tarifs réglementés du gaz sont ainsi revus à la hausse ou à la baisse sur la base de cette formule de calcul instaurée par la CRE (il en est de même pour l’électricité). Engie a néanmoins la possibilité de réajuster mensuellement ses tarifs en fonction de l’évolution de ses dépenses.

FAQ

Quel est le prix du fioul ?

De même que pour les prix du gaz naturel, les prix du fioul sont aussi en constante évolution. Avant de passer commande, nous vous conseillons donc d’être attentif à une éventuelle baisse des tarifs, en sachant qu’elles surviennent généralement au cours de l’été.

Quel est le prix d’une bouteille de gaz ?

Il existe plusieurs tailles et donc des bouteilles de gaz de plusieurs capacités : par exemple pour une bouteille de 13 kilos de gaz, son prix sera d’environ 30 €. De manière générale, la bouteille seule fait l’objet d’une consigne à hauteur de 9 €, il ne faut donc pas la jeter !

article

Article écrit par :
yseult

calendrier 8 juin 2017

( éditer )

Commentaires

0 Avis

  0/5

Laisser un commentaire

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici