Simulation Engie : estimer sa consommation

Ecrit par: / Publié le : (mis à jour le 3 juillet 2017) / Pas de commentaire

Si on ne veut pas foncer tête baissée vers un fournisseur d’énergie duquel on ignore tout, il convient de prendre quelques précautions. Premièrement, écumer les comparateurs d’énergie afin de trouver le fournisseur et l’offre d’électricité ou de gaz de son choix. Ensuite, faire un calcul de sa consommation de gaz moyenne (calculer sa facture de gaz avec index) ou calculer sa facture d’électricité auprès de chaque fournisseur.

C’est qu’en dehors des tarifs réglementés, les fournisseurs définissent leurs propres prix pour les offres de gaz et d’électricité. Mais surtout, ils disposent chacun de leurs propres options tarifaires. Le résultat d’une simulation Direct Energie ne sera pas forcément identique que celui d’une simulation Engie, par exemple, parce que le calcul du kWh de gaz au m3 aura une valeur différente.

Comme de nombreux fournisseurs d’électricité et gaz, Engie propose un service de simulation afin d’anticiper vos factures d’énergie, de réaliser un maximum d’économies et de sélectionner l’offre la plus adaptée à vos besoins et votre budget. Si vous ne savez pas comment procéder ou quel avis vous faire sur ses contrats de gaz, pas de panique : on vous explique tout.


Pour plus de détails concernant les simulations de votre consommation de gaz ou d’électricité ou les offres des différents fournisseurs d’énergie, n’hésitez pas à poser vos questions aux conseillers de Certificats-Economie-Energie en appelant le 09 72 50 77 40.

Effectuer une simulation de sa consommation avec Engie

Vous voulez savoir exactement à combien s’élèveront vos factures avec Engie ? Contrairement à EDF, qui ne propose plus de service d’estimation de facture en ligne (obligeant les consommateurs à procéder au calcul de leur facture EDF par Excel ou d’autres tableurs), le fournisseur historique de gaz met à disposition de ses clients plusieurs outils pour les aider à estimer leur consommation et le montant de leur facture en fonction de leurs offres. De la même manière qu’il est possible d’effectuer une simulation de votre eau, un calcul de votre consommation électrique et de gaz peut être effectué directement depuis le site d’Engie.

Comment procéder à une simulation Engie ? Simplement en prévoyant votre consommation sur base de votre logement et d’autres facteurs. Ainsi, plusieurs éléments seront à renseigner :

  • Emménagez-vous dans un nouveau logement, ou changez-vous de fournisseur dans votre logement actuel ?
  • S’agit-il d’un appartement ou d’une maison ?
  • Quel est votre code postal/votre commune ?
  • Désirez-vous un contrat de gaz, un contrat d’électricité ou un contrat d’électricité et de gaz ?

Par la suite, deux choix s’offrent à vous. Soit vous connaissez déjà votre consommation d’énergie annuelle (disponible sur votre facture d’énergie), soit vous l’ignorez.

Vous connaissez votre consommation d’énergie actuelle

Si vous connaissez déjà les chiffres de votre consommation d’énergie à l’année, il vous suffit de les communiquer dans le formulaire d’Engie :

  • Utilisez-vous l’option Heures pleines/Heures creuses ?
  • Quelle est votre consommation annuelle de gaz naturel (en kWh) ?
  • Quelle est la puissance de votre compteur d’électricité (3 kVA, 6 kVA, 9 kVA, 12 kVA, 15 kVA, 18 kVA, 24 kVA, 30 kVA ou 36 kVA) ?
  • Quelle est votre consommation électrique annuelle (en kWh) ?

Vous ignorez votre consommation d’énergie actuelle

Dans le cas où vous emménageriez dans un nouveau logement, il est possible que vous n’ayez aucune idée de la hauteur de votre consommation. Pas grave : vous pouvez procéder à une simulation de votre consommation en quelques clics seulement :

  • Quelle est la surface de votre logement (en m²) ?
  • En quelle année votre logement a-t-il été construit (avant 1975, entre 1975 et 1988, entre 1989 et 1999, entre 2000 et 2005 ou après 2005) ?
  • Combien d’occupants habitent/habiteront dans le logement ?
  • S’agit-il d’une résidence principale ou d’une résidence secondaire ?
  • Pourquoi utilisez-vous du gaz ? Le chauffage ? La cuisson ? L’eau chaude ?
  • Pourquoi utilisez-vous de l’électricité ? Le chauffage ? La cuisson ? L’eau chaude ?
  • Utilisez-vous l’option Heures pleines/Heures creuses ?
  • Quelle est la puissance de votre compteur d’électricité (3 kVA, 6 kVA, 9 kVA, 12 kVA, 15 kVA, 18 kVA, 24 kVA, 30 kVA ou 36 kVA) ?
  • Quels sont vos équipements électroménagers ? Congélateur indépendant ? Sèche-linge ? Lave-linge ? Lave-vaisselle ?

Les outils de simulation pour les professionnels

Les professionnels n’ont pas les mêmes besoins que les particuliers et ne disposent pas des mêmes offres. Par conséquent, les outils de simulation Engie du gaz ou d’électricité qui leur sont proposés diffèrent de ceux dont nous avons parlé, plutôt orientés vers les particuliers. Ainsi, la plateforme de simulation d’Engie Pro, disponible en ligne, demandera différentes informations aux utilisateurs concernés :

  • Le type d’offre en question : électricité, gaz ou les deux,
  • Votre code postal,
  • Votre option tarifaire pour l’électricité : simple ou heures pleines/heures creuses,
  • La puissance électrique de votre compteur : 3 kVa, 6 kVa, 9 kVa, 12 kVa, 15 kVa, 18 kVa, 24 kVa, 30 kVa ou 36 kVa,
  • Votre consommation annuelle de gaz naturel.

La plateforme vous délivrera ensuite une simulation de votre électricité Engie (abonnement mensuel HT, sans la promotion de -15% sur le prix du KWh d’électricité la première année pour tout contrat souscrit pour 3 ans) et/ou une simulation de votre gaz Engie (abonnement mensuel HT).

Différents outils de simulation Engie

Il n’y a pas que vos factures qu’Engie vous aide à simuler. Si vous vous apprêtez à effectuer des travaux et que vous avez besoin de conseils sur l’étiquette énergie de votre logement, quelle chaudière choisir ou vous renseigner sur les offres d’installation des panneaux photovoltaïques, Engie offre plusieurs simulateurs à dispositions des intéressés :

Calculer l’étiquette énergie de votre logement

Effectuer des travaux d’économies d’énergie dans votre logement ne s’effectue pas à l’aveuglette. Si vous désirez être vraiment efficace, il est important de prendre en compte les paramètres précis de votre habitation. Pour vous aider à calculer cette “étiquette énergie” et obtenir une estimation de votre étiquette carbone, Engie met à votre disposition une plateforme gratuite vous permettant d’estimer votre étiquette énergétique.

Il est à savoir que cette estimation en ligne ne remplace pas le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) qui doit être effectué sur place par un professionnel certifié. Néanmoins, elle permet une estimation rapide de l’étiquette énergétique de votre logement.

Pour ce faire, le simulateur d’Engie vous demandera plusieurs informations assez précises sur votre équipement. Essayez donc de vous renseigner avant de vous lancer dans le test.

  • Votre département,
  • Le type d’habitation : maison individuelle ou logement collectif,
  • L’année de construction du logement (avant 1974, entre 1975 et 1977, entre 1978 et 1982, entre 1983 et 1988, entre 1989 et 2000, ou après 2001),
  • La surface habitable (en m²),
  • Dans le cas d’une maison individuelle, des détails sur sa configuration (de plain-pied, nombre d’étages, nombre de murs mitoyens…)
  • Dans le cas d’un logement collectif, des détails sur sa configuration (nombre de façades donnant sur l’extérieur, à quel étage il se situe)
  • L’énergie de votre système de chauffage (gaz, électricité ou fioul),
  • Le système de chauffage : chaudière standard, chaudière à basse température, chaudière à condensation, radiateur électrique, chaudière électrique, pompe à chaleur (air/air, air/eau, eau/eau)…
  • L’âge de votre système de chauffage : plus de 15 ans, entre 11 et 15 ans, entre 5 et 10 ans ou moins de 5 ans.
  • La présence de robinets thermostatiques,
  • La présence d’un chauffage d’appoint : chauffage solaire, poêle ou insert bois, convecteurs électriques dans la salle de bain,
  • Le type d’énergie pour votre eau chaude sanitaire : gaz naturel ou électricité,
  • Le type de système d’eau chaude possédé : chauffe-eau instantané, chaudière instantanée, chaudière avec ballon d’eau chaude, chauffe-eau à accumulation, chauffe-eau thermodynamique,…),
  • Présence d’un chauffe-eau solaire individuel,
  • Si des travaux d’isolation ont déjà été effectués dans le logement,
  • Le type de fenêtres (bois, aluminium, PVC),
  • Présence d’une VMC.

La plateforme d’Engie vous indiquera votre étiquette Énergie (en kWhEP/m².an) et votre étiquette Carbone (en KgEqCO2/m².an) sur une échelle de A à G.

Quelle chaudière pour votre logement ?

Si vous pensez qu’une chaudière n’est qu’une chaudière et qu’elles se valent toutes, vous vous mettez le doigt dans l’oeil. Entre les chaudières standards, les chaudières à basse température, les chaudières à condensation, les chaudières électriques, les différences de performances, de prix, de dimensions, de durées de garantie ou de confort, cela fait de très nombreux modèles entre lesquels jongler.

Du coup, choisir la chaudière la mieux adaptée à son logement peut parfois être perçu comme un vrai parcours du combattant. Pour aider les consommateurs à mieux identifier leurs besoins et leur choix en matière de chaudière, Engie propose un simulateur selon votre type de logement et votre consommation. Pour effectuer cette, opération, il vous faudra communiquer plusieurs informations concernant votre logement :

  • Le département où il est situé,
  • Maison/plain pied ou appartement,
  • La surface de votre logement en m²,
  • L’année de construction de votre habitation (avant 1975, entre 1975 et 1982, entre 1983 et 2001, entre 2002 et 2006 ou après 2006),
  • Le nombre de salles de bains et de salles d’eau,
  • La raison pour laquelle vous nécessitez une chaudière (chauffage ou eau chaude),
  • Présence d’espace pour coupler un ballon d’eau chaude à votre chaudière,
  • Le type de chaudière que vous souhaitez installer (murale, au sol…).

Le simulateur d’Engie vous partagera les caractéristiques que devrait posséder votre chaudière pour votre logement. Ces caractéristiques sont exprimées sous forme de puissance (en kW) et débit ECS (en l/min).

Primes et services complémentaires

Se servir des services de simulation de facture d’Engie et choisir son offre d’électricité ne sont pas les seules actions que les consommateurs peuvent effectuer afin d’effectuer des économies sur leurs dépenses énergétiques. Plusieurs primes et services existent afin d’aider ceux désirant réduire leur facture. Ils ne font pas vraiment partie des simulateurs de facture, mais peuvent y être ajoutés si vous souhaiter les baisser.

Le service Cap EcoConso

Cap EcoConso est un service offert par Engie à tous ses clients. Entièrement gratuit, il propose d’aider les consommateurs à analyser leur consommation d’électricité et/ou de gaz naturel et d’aligner jusqu’à 80% d’économies sur leur consommation énergétique. Concrètement, le service Cap EcoCOnso permet de :

  • Visualiser l’évolution de votre consommation mensuelle, et la comparer par rapport à celle de l’année précédente,
  • Situer votre consommation par rapport à d’autres foyers similaires aux autres,
  • Identifier les principaux postes de consommation d’énergie dans votre habitation,
  • Découvrir les économies d’énergie qu’il vous est possible de réaliser.

La prime économies d’énergie

Travailler à l’isolation et aux paramètres écologiques de votre maison ne vous font pas gagner de l’argent que par les économies qu’ils entraînent. Une maison disposant d’une étiquette énergie dans le vert peut également dégager une prime économies d’énergie. Pour y être éligible, votre logement doit obligatoirement :

  • Avoir été construit il y a plus de deux ans,
  • Bénéficier de travaux d’économie d’énergie,
  • Ces travaux doivent être effectués par un installateur Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Pour procéder à la simulation de votre prime Engie, il vous suffit de vous rendre sur le simulateur d’Engie en ligne, disponible ici. Ensuite, renseignez les informations suivantes :

  • Votre département,
  • Le type d’énergie de chauffage après les travaux : combustible, électricité ou pompe à chaleur,
  • Le type d’habitation : appartement (chauffage individuel ou chauffage collectif) ou maison individuelle,
  • Les travaux de menuiserie : nombre de fenêtres posées,
  • Les travaux d’isolation : surface d’isolant posé pour les combles perdus, les rampants de toiture, les murs, le plancher et/ou les toitures terrasses,
  • Les travaux de chauffage et de régulation  : système de régulation par programme d’intermittence (s’il existe depuis plus de deux ans), plancher chauffant hydraulique à basse température (en m²), pompe à chaleur, émetteurs électriques à régulation électronique certifié NF Electricité performance catégorie 3* oeil ou émetteurs électriques à régulation électronique à fonction avancées (nombre),
  • Les travaux d’énergies renouvelables : installation d’un chauffe-eau thermodynamique individuel à accumulation.

FAQ

Comment faire une simulation de facture auprès d’Engie ?

Si vous êtes abonnés auprès d’un fournisseur alternatif, ou même si vous n’êtes abonné nulle part, souscrire à une offre d’Engie n’équivaut pas forcément plonger dans l’inconnu. Vous pouvez facilement procéder à une simulation de vos factures de gaz d’Engie. Pour ce faire, il suffit de se rendre sur le site d’Engie et de renseigner diverses informations afin d’estimer vos factures sur base de votre consommation personnelle. Une telle opération est gratuite, mais requiert de nombreux détails concernant votre logement (adresse, type de logement) votre contrat (contrat d’électricité, contrat de gaz, option tarifaire, puissance du compteur,…).

N’hésitez pas à contacter Engie pour en savoir plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*