Évolution des prix du gaz

Les prix du gaz en France sont fixés selon la réglementation de la Commission de Régulation de l’Énergie. L’évolution de ces tarifs est limitée à une fois par mois au maximum sur avis de cette dernière. Ils sont le résultat d’une formule tarifaire mise en place par l’administration française. Cette formule prend en compte les coûts de fourniture, de commercialisation, de transport, d’entreposage et de distribution sur le territoire français ainsi que les taxes.

Pour faire des économies d’énergie et mieux maîtriser votre consommation, les conseillers Certificats Économies d’Énergie vous répondent et vous conseillent du lundi au vendredi de 8h30 à 21h au 09 72 50 77 40.

Quelles sont les raisons de l’augmentation des prix du gaz ?

Les tarifs du gaz naturel étant liés à plusieurs facteurs, ils sont amenés à évoluer si l’un de ces facteurs voit son coût changer. Or depuis maintenant plusieurs décennies, on observe une fluctuation constante du prix pétrole et du gaz, mais aussi des dépenses liées à l’entretien des infrastructures ainsi qu’au montant des taxes. Toutes ces variations des coûts liés à l’énergie ont donc au final une forte influence sur le tarif final du gaz. Et bien qu’il s’agisse de deux matières premières distinctes, le cours du pétrole a une forte influence sur celui du gaz : l’évolution de leurs tarifs est donc fortement liée.

Augmentation des prix en fonction des coûts de la fourniture de gaz

Après avoir fusionné avec Suez, GDF Suez a récupéré les contrats de longue durée de l’ancien monopole GDF (qui devient Engie en 2015), ainsi que ses obligations liées à son statut de service public concernant la communication des tarifs réglementés du gaz aux consommateurs. Un ensemble de lois statuent que ces TRV recouvrent la totalité des dépenses du fournisseur historique, parmi lesquelles on peut voir que les coûts d’approvisionnement du gaz représentent une partie très importante des dépenses totales en pourcentage. Ces coûts sont cependant très variables en fonction de l’évolution des prix fixés par ces contrats établis sur plusieurs dizaines d’années. Une formule de tarif a donc été pensée afin d’indexer les TRV du gaz sur les mêmes facteurs que les contrats à longue durée d’Engie, de sorte qu’ils soient le reflet des coûts de fourniture de gaz.

Le calcul du prix du gaz naturel en 2016 selon la formule tarifaire

Cette histoire retracée de la construction du réseau de gaz européen a finalement mené jusqu’à aujourd’hui à la formule tarifaire contenue dans l’arrêté du 24 juin 2015. Cette formule est appliquée à nouveau tous les mois afin de de calquer l’évolution des tarifs réglementés aux dépenses d’approvisionnement réalisées par Engie.

Sur le marché de gros, le prix de l’approvisionnement en gaz représente non seulement la part la plus coûteuse, mais aussi la part la plus susceptible de varier dans le coût total du gaz. La formule tarifaire qui permet de calculer ces prix est réajustée annuellement. Selon l’évolution que connaît cette formule, les tarifs réglementés du gaz connaissent une augmentation ou une diminution – cette fluctuation du prix étant limitée mensuellement.

La chute du cours du pétrole

Le prix du baril de pétrole s’est envolé début 2003 et 2004, notamment à cause de conflits internationaux à répétition dans les pays producteurs de pétrole ; mais aussi à cause d’une forte augmentation de la demande provenant des pays en voie de développement ; et enfin à cause de l’épuisement des ressources pétrolières exploitables à faible coût.
Pendant l’été 2009, la crise économique avait fait s’effondrer les prix, mais n’a été en réalité qu’une brève accalmie sur les prix du pétrole.
Depuis 2015, on peut observer cependant une baisse des prix du pétrole, déclenchée en partie par une augmentation globale de la production dans les pays du Golfe.

La baisse du cours du gaz

Faisant suite à l’ouverture à la concurrence des marchés de l’énergie, des échanges commerciaux se sont développés en Europe, faisant ainsi apparaître des bourses du gaz. Cette nouveauté génère pour la première fois dans l’histoire une désolidarisation de l’évolution des prix du gaz au kWh de celle du baril de pétrole, début 2010. Ce changement s’est produit suite au renforcement de l’offre sur le marché mondial du gaz, provoqué par l’énorme développement de l’exploitation du gaz de schiste aux Etats-Unis, générant ainsi une baisse générale des prix du gaz qui s’est étendue jusqu’en Europe. De même que le prix du baril de pétrole, les prix du gaz ont baissé pendant l’année 2015 et demeurent bas en 2016.

Si le sujet vous intéresse, jetez aussi un œil à nos articles sur l’évolution du prix de l’énergie ou l’évolution du prix de l’électricité.

L’augmentation des dépenses liées à l’entretien des infrastructures de gaz

L’entretien des infrastructures correspond à la seconde part la plus importante dans le calcul du prix du gaz.
Ces dépenses se divisent en 3 parties :

  • les coûts liés à l’acheminement du gaz,
  • les coûts liés à l’entreposage du gaz, 
  • et les coûts liés à la distribution, 

L’acheminement ainsi que le transport représentent à eux deux environ 33% du prix du gaz. Pendant les quatre dernières années, les dépenses liées à l’exploitation des réseaux de transport ainsi que de la distribution ont connu une forte hausse.

L’augmentation des taxes sur le gaz

En France, cinq taxes différentes influent sur votre facture de gaz. Elles représentent environ 20% du prix total de la facture :

  • La contribution tarifaire d’acheminement (CTA) représente environ 30€ de la facture annuelle de gaz en 2015.
  • La taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel (TICGN).
  • La taxe sur la valeur ajoutée (TVA).

Les prix du gaz au kWh français vont-ils à nouveau augmenter en 2017 ?

Évolution du prix du gaz au depuis 10 ans

Depuis 10 ans, les prix du gaz de ville n’ont pas cessé d’augmenter et de diminuer. Entre 2005 et fin 2012, les tarifs du gaz naturel réglementés ont subi une hausse d’environ 80%, tandis qu’entre 2013 et 2016 ils ont diminué de plus de 15%. En dépit de l’augmentation des dépenses liées aux infrastructures et la hausse des taxes sur le gaz, c’est en effet la baisse du coût du pétrole qui a grandement influencé le prix du gaz.

Évolution du prix du gaz entre 2015 et 2016

En observant les évolutions des tarifs réglementés du gaz au cours des deux dernières années, on remarque que la diminution des prix du gaz qui avait commencé en 2013 s’est poursuivie de manière continue. Comme il l’a été dit précédemment, cette chute des tarifs HT du gaz naturel est en partie causé par la diminution du coût du baril de pétrole, qui occupe une place non négligeable dans la formule tarifaire responsable des variations des prix du gaz. Cette évolution a fait baisser les tarifs du gaz de 10% environ en 2015 ; une tendance qui paraît se prolonger et même s’accentuer en 2016 selon les analyses du premier trimestre de l’année.

Quelle évolution pour les prix du gaz en 2017 ?

Quels seront les tarifs du gaz pour l’année 2017 ? Même s’il est compliqué de prévoir avec certitude l’évolution des prix du gaz de chauffage domestique d’une année à l’autre, il est néanmoins possible d’utiliser les chiffres des années précédentes pour réaliser des estimations.
Comme nous l’avons vu, l’historique des tarifs réglementés du gaz naturel nous renseigne sur les dépenses liées à l’entretien des infrastructures et les taxes appliquées au prix total de la facture de gaz. Les coûts liés à l’approvisionnement sont néanmoins très variables et peuvent changer d’un mois à l’autre, ce qui rend difficile toute prévision. En effet, on avait observé pour début 2016 une baisse des tarifs réglementés, suivie d’une période de stagnation des prix pendant le mois de mai, puis d’une augmentation qui s’est poursuivie tout l’été.

Première fois depuis l’année 2016, les tarifs réglementés ont été revus à la baisse, avant un mois de Mai stable et une hausse progressive à partir de Juillet.

L’évolution des prix du gaz pendant le reste de l’année 2016 a poursuivi ces fluctuations jusqu’en décembre, mois pendant lequel ces tarifs ont à nouveau augmenté pour les particuliers de 2,55%. Cette instabilité constante ne permet donc pas de tracer une tendance générale de l’évolution des tarifs réglementés du gaz naturel.

FAQ

Quel abonnement gaz choisir en 2017 ?

Pour bénéficier du tarif gaz le plus adapté à votre utilisation et à votre logement, plusieurs options s’offrent à vous : il faut pour cela comprendre les différences entre tarif réglementé, prix de marché, prix fixe et prix indexé dont l’analyse complète est disponible sur Que choisir.

Comment calculer le prix du gaz ?

Pour calculer l’impact de l’évolution des tarifs réglementés du gaz naturel sur votre facture, vous pouvez consulter le site d’information du médiateur national de l’énergie, institution publique indépendante.

article

Article écrit par :
yseult

calendrier 20 avril 2017

( éditer )

Commentaires

0 Avis

  0/5

Laisser un commentaire

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici