Réduire sa facture d’électricité

Ecrit par: / Publié le : (mis à jour le 3 juillet 2017) / Pas de commentaire

Réduire sa facture d’énergie, un défi pour de nombreux consommateurs. Que ce soit l’effet COP21 ou pour des raisons financières, nous cherchons tous un moyen de consommer moins d’électricité au quotidien. La consommation d’électricité a explosé sur cette même période, avec une hausse de l’ordre de 23,7 %, et ce malgré des appareils de moins en moins énergivores. En cause, le nombre croissant d’appareils électriques et électroménagers dans les foyers. De plus en plus nombreux, de plus en plus performants, mais pas toujours utilisés de la manière la plus économe. Pourtant, il semble difficile de s’en passer et pendant ce temps, la facture continue de grimper. Comment concilier économies d’énergie et confort de vie ?

N’hésitez pas à jeter un œil à nos articles sur comment réduire sa facture d’énergie et comment réduire de facture de gaz si le sujet vous intéresse.

Pour souscrire à un contrat d’électricité et faire des économies d’énergie dés aujourd’hui, composez le 09 72 50 77 40. Les conseillers Certificats Économies d’Énergie vous répondent du lundi au samedi de 8h30 à 21h et le samedi de 9h à 19h.

Comment économiser de l’électricité dans une maison ? Comment réduire sa consommation électrique de chauffage ? Existe-t-il des appareils ou des condensateurs permettent de réduire sa consommation électrique ? Voici comment réduire sa facture d’électricité pièce par pièce, sans s’éclairer à la bougie.

Réduire sa facture d’électricité pièce par pièce

Commençons par les généralités qui concernent l’ensemble du logement :

  • Côté chauffage, une température de 19° maximum est conseillée. Chaque degré de plus revient à consommer 7% d’énergie en plus, et exposent les occupants du logement à des risques de surchauffe.
  • Côté éclairage (20% de la facture d’électricité) les ampoules LED se vissent partout et ont un excellent rendement énergétique.
  • Côté kWh, comparez attentivement les offres des différents fournisseurs d’énergie. Certains proposent des remises très compétitives sur le prix du kWh d’électricité, en garantissant la même qualité de fourniture d’électricité.
  • Installez des robinets thermostatiques dans les pièces à vivre du logement afin de mieux réguler la température.
  • Les radiateurs et les chaudières les plus performants du marché ne serviront à rien si votre logement est une véritable passoire énergétique : ponts thermiques, pertes de chaleurs, mauvaise isolation, sensation constante de froid sont les symptômes d’un logement malade. Faites la chasse au courant d’air, calfreutrez portes et fenêtres pour éviter les infiltrations d’air froid.

Dans la chambre

L’éclairage dans la chambre doit être fonctionnel sans être agressif. Côté lampes, remplacez les ampoules classiques par des modèles LED, qui consomment moins et sont toutes aussi puissantes (de plus, elles ne brûlent pas). On connait le célèbre adage qui dit de débrancher les appareils électriques pendant la nuit. Cela vaut également pour leurs chargeurs et câbles d’alimentation. Évitez de placer trop d’écrans (TV, console de jeu, ordinateur) dans la chambre. D’une part, ils consomment même en veille et d’autres part, ils nuisent à la qualité du sommeil.

Dans la salle de bain

Pour votre douche, utilisez un pommeau limitant le débit d’eau et un stop douche, permettant de conserver la température lorsque vous activez le bouton « stop » et que vous réenclenchez le pommeau.

Le sèche-linge consommant à lui seul 17 % de l’électricité spécifique dépensée, pour réduire sa facture d’électricité, il est fortement recommandé de privilégier le séchage des vêtements à l’air libre. Lorsque c’est impossible, préférez un appareil doté d’une sonde d’humidité qui s’arrêtera ou se mettra en veille automatiquement dès le séchage terminé et essorez convenablement votre linge avant de l’y placer.

Même si votre lave-linge consomme relativement peu d’électricité, vous pouvez tout de même limiter la part de votre facture lui étant due en n’ayant pas systématiquement recours au prélavage, le plus souvent inutile, et en privilégiant les programmes à basse température.

Les rasoirs et brosses à dents électriques, sèche-cheveux, lisseurs, fers à repasser et autres petits appareils électroménagers sont à débrancher après chaque utilisation.

Dans la cuisine

La cuisine, représente l’une des pièces les plus énergivores de la maison à cause notamment des nombreux appareils électriques que nous utilisons. Pourtant, il est assez facile et peu contraignant d’y faire des économies. Pour cela, il suffit d’être un petit peu vigilant

Ce qui est chaud reste loin du froid et vice versa. En clair, éloignez les sources de production de chaleur (four, plaques de cuisson) de celles de froid (réfrigérateur, freezer). Lorsque vous mettez un plat à refroidir, ne le placez directement dans le frigo, cela l’oblige à produire plus pour rester à température ambiante. Pour faire chauffer l’eau et les plats, privilégiez la bouilloire et le micro-ondes à la casserole et au four. D’ailleurs, en parlant de casseroles, pensez à les couvrir pendant la cuisson. Pour cuire les légumes, servez-vous de la cocotte-minute, 60 % plus économe que les casseroles.

Côté électroménager, le lave-vaisselle est plus économe que l’évier en matière de litres d’eau consommés. Il faut néanmoins attendre qu’il soit rempli et veiller à sélectionner le mode « Éco » à chaque fois.

Le réfrigérateur fait partie des équipements de la maison qui fonctionnent 24h/24 et 7j/7, on estime que sa consommation électrique annuelle se situe autour de 200 kWh pour un modèle A+ et autour de 500 kWh pour un modèle C. En le dégrivant régulièrement, vous optimisez son efficacité et prolongez sa durée de vie.

Si vous êtes plutôt un adepte de la cuisson au four, préférez un four à chaleur tournante permettant de cuire plusieurs plats en même temps. Un four combiné (four + micro-ondes) réduira par ailleurs votre consommation d’électricité de 66 à 75 %.

Dans le salon

Pièce à vivre d’un logement par excellence, le salon requiert une attention particulière. Côté éclairage, utilisez autant que possible la lumière naturelle et disposez le luminaire de façon à éclairer les endroits qui en ont le plus besoin. Adepte des coins lecture ? Placez le vôtre près d’une fenêtre ou d’une cheminée. Téléviseur, box, chaîne Hi-Fi, ordinateur, lecteur DVD… tous ces appareils continuent de consommer lorsqu’ils sont mis en veille. Une box Internet par exemple consomme en mode veille jusqu’à 306kWh/an, soit plus de 81 € !

Améliorez le rendement de vos radiateurs pour éviter d’avoir à tourner le bouton trop souvent : dépoussiérez-les, couvrez-les et faites-leur de la place. On entend par là éviter de les placer derrière un meuble ou de les couvrir.

Foire aux questions 

Comment choisir son fournisseur d’électricité pour faire des économies ?

Pour bien choisir son fournisseur d’énergie, il faut commencer par évaluer ses besoins en consommation. Tous les fournisseurs ne proposent pas les mêmes offres. Les offres à prix fixes par exemple, permettent de prévoir et lisser son budget électricité à l’année, tandis que les offres à prix indexés permettent de faire des économies rapidement. Les offres d’énergie verte (Planète OUI, Enercoop, Lampiris) sont souvent plus chères, mais elles permettent au consommateur de participer à la transition énergétique et d’adopter un mode de consommation plus responsable.

Si vous utilisez de l’électricité et du gaz dans votre logement, les offres duales (Online Électricité et Gaz de Direct Energie, Offre Duo de Lampiris, etc) sont intéressantes, car elles appliquent souvent une remise sur les deux énergies. Les offres 100% web (Happ-e chez Engie , Online Électricité et Online Gaz chez Direct Energie) sont intéressantes, à condition de pouvoir se passer de service client par téléphone et de boutique physique.

Lorsque vous choisissez un fournisseur d’énergie, réfléchissez au fait que vous vous engagez sur le long-terme, et que la relation que vous aurez avec le fournisseur et son service client est tout aussi importante que le prix que vous paierez chaque mois pour l’électricité.

Comment bien isoler son logement ?

Un logement bien chauffé est un logement en bonne santé. Pour bien isoler votre logement, commencer par le toit ; la toiture et notamment les combles (isolés ou perdus) sont responsables d’environ 30% des déperditions thermiques. L’isolation thermique par un isolant, comme la laine (à souffler ou  à dérouler) répond à toutes les configurations de toiture et convient pour tout comble perdu non aménagé ou difficile d’accès. Pour les vitrages, des doubles ou triple vitrages garantissent une isolation à la fois thermique et sonore.

Pour les sols et les fenêtres, le problème peut se résoudre avec des tapis ou des rideaux. Gardez en tête qu’une maison bien isolée doit néanmoins pouvoir respirer et aérez régulièrement les pièces.

Existe-t-il des appareils ou des condensateurs permettent de réduire la consommation électrique ?

On n’a pas encore inventé l’appareil magique permettant de réduire sensiblement la consommation électrique dans un logement, mais de nombreuses innovations technologiques vont dans ce sens. C’est le cas par exemple du compteur intelligent Linky ou du capteur SmartImpsulse. Dernière en date : l’IndepBox Easy conçue par Comwatt. Il s’agit d’un boîtier connecté destiné à analyser la consommation électrique d’un logement, pièce par pièce. Installée sur le système électrique de l’habitat, elle affiche la consommation des différents équipements. De cette manière, le consommateur repère directement les appareils les plus énergivores.

Comment payer son électricité moins cher ?

Pour des factures d’électricité moins salées, il y a plusieurs choses auxquelles il faut faire particulièrement attention au moment de les choisir :

  • Les appareils électroménagers : ils sont étiquetés dans les magasins de A à G en fonction de leur rendement énergétique.
  • Les appareils de chauffage. Les pompes à chaleur (PAC) à air, géothermique possèdent une excellent rendement énergétique et permettent d’économiser de nombreux kWh.
  • Le fournisseur d’électricité. Comparer les contrats et les tarifs permet de payer son électricité moins cher tout en bénéficiant de la même qualité de fourniture. Si vous êtes un « petit consommateur » d’électricité (3-6kVA), privilégiez les offres qui affichent une réduction sur le prix du kWh, comme l’offre d’électricité de Planète OUI (-20%). Famille nombreuse, consommation importante ? Optez pour les offres proposant une remise sur le prix du kWh d’électricité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*